Lettre de séparation

Bonjour !

Je vous transmet ma lettre de séparation si vous trouver Winston Blue vous pourrez lui la transmettre :

"Ma chère cigarette,

Après 10 ans de vie commune, j’ai décidé dans un commun désaccord de nous séparer.

Fini nos embrassades interminables loins des coins chaleureux, fini de sentir ton parfum infect, de choper toutes tes MST que tu véhicules, de dépenser sans compter pour enrichir tes patrons sur le dos ma santé, de jouer les espionnes russes dans mes poumons, de me jaunir de jour en jour et surtout fini d’être ton esclave !

Ma chère cigarette, c’est sans regrets que je te quitte pour retrouver ma première vrai amie, la santé !

Je déclare désormais mon indépendance dès aujourd’hui !"

PS : avez-vous des propositions de produits efficaces qui aident à palier au manque de nicotine sans forcément remplacer la dépendance (p.ex chewing-gums) ?

10 « J'aime »

Bonjour @Stoebi,

Sympa l’idée de la lettre de rupture. Sans préjuger de tes anciennes relations amoureuses, j’imagine que celle ci a du être plus facile et libératrice à écrire :grinning:

Tu as bien résumé l’essentiel. Notamment, la richesse monumentale qu’ont accumulé les actionnaires de l’industrie du tabac sur notre santé. Dans quel monde vivons nous, pour que des rapaces nous limite à être des parts de marché sans se soucier une seconde du bien être du plus grand nombre. Rien à mon sens ne les différencie de l’image du dealer zombie qui attend ses clients en détresse en bas d’un point de deal.

Notre responsabilité est d’assumer nos choix. Parce que malgré tout, jamais personne ne nous a mis une arme sur la tempe pour nous obliger à fumer.

Une fois cette étape de responsabilisation passée, nous devenons enfin meilleurs. Nous savons les impacts de nos choix immédiats sur nos vies.

Concernant ta demande sur les substituts, personnellement j’ai utilisé les mini pastilles de la marque Niquitin. Aucune publicité de ma part, mais les pastilles à sucer, sont à mon sens les plus efficaces.

Courage à toi dans ta défume. Je te conseille de lire quotidiennement ta lettre de rupture dans les premiers temps. Cela te donnera l’énergie nécessaire les jours inévitables de moins bien. :muscle:

2 « J'aime »

Bonjour @Stoebi :slight_smile:

C’est une bien belle lettre et je suis sure que cela t’a fait du bien de l’écrire… de coucher les mots sur une feuille…

Garde la… et quand tu as une envie… ressors la :wink:

1 « J'aime »

Chapeau pour cette belle lettre de rupture. Bon courage pour les premiers temps qui sont intenses. Assez vite le manque s’estompe et l’on passe les caps les uns après les autres : 4 jours, 3 semaines, 3 mois, etc. Joyeuse nouvelle vie à toi ! Un conseil qui a fonctionné pour moi : dès que le manque apparaît, boire de l’eau à satiété !

Titine repose toi je crois pas tu est malade toi qui faisait attention pourtant mais tu as bien garder ton masque et bien laver les mains plusieurs fois au travail ?? Et même en dehors

Hello @Stoebi et bienvenu sur la tribu :hugs:
Très bonne idée cette lettre de divorce ,
Ta vie ne sera que meilleure

Bienvenue @Stoebi :slightly_smiling_face:

Bien trouvé la lettre de séparation, ça pose les choses :wink:
Dans un esprit de divorce je t’encourage à lire le livre de Allen Carr, la méthode simple pour arrêter de fumer. J’en parle beaucoup ces derniers temps, car il m’aide vraiment à voir la cigarette sous un autre angle.
Et pour répondre à ta question sur les produits efficaces, le patch et chewing gum à la nicotine sont biens, ils t’aident certes, mais l’idéal est de supprimer tout apport de nicotine dans le corps afin de faire un vrai sevrage.
Perso je les ai utilisés 15 jours et après plus rien, ton corps évacue assez rapidement la nicotine, c’est une affaire de 4-5 jours…
Sinon en magasin Bio tu a des produits naturels qui peuvent t’aider à gérer les périodes de manque et de stresse.
Bravo pour ta décision.

1 « J'aime »

je partage ton avis sur le livre de papa Carr car il permet effectivement de mieux « bâtir » la stratégie de DEFUME, en revanche, personnellement je me suis tourné vers des patch afin de vivre un sevrage plus apaisé. La ecig sans nicotine m’a aussi aidé je pense.

1 « J'aime »