Nous sommes meilleurs que ce que la cigarette nous fait croire

Bonjour à tous. Je souhaite vous faire part de ce que nous sommes capables d’accomplir une fois que nous surmontons cette accoutumance horrible qu’est la cigarette.

Pendant et après mon arrêt, j’ai beaucoup réfléchi à comment ne pas prendre trop de poids. Étant de nature forte historiquement, j’ai alors rééquilibré mon alimentation pour éviter de gâcher ce choix sain d’arrêter de fumer. Il était hors de question une fois arpenté le chemin de la santé de faire marche arrière. J’ai alors pris un énorme plaisir à cuisiner.

Par la suite, j’ai intégré le sport dans la routine. Fitness au départ. Pour ensuite au fur et à mesure de les progrès et perte de poids, intégrer la musculation et les sports d’endurance. Résultat, 1 an après mon arrêt, j’ai perdu 15 kg et retrouvé mon poids de forme. Depuis cette date, j’ai poursuivi ces saines habitudes. J’ai ainsi grâce à ça réussi à courir mon premier marathon, 2 ans après l’arrêt. Aujourd’hui, j’en suis à 8 près de 5 ans après mon arrêt.

Le but de cette longue description est de vous souligner la force incroyable de notre mental lorsque nous le stimulons avec envie, détermination et discipline. Je peux vous assurer que c’est à la portée de tous ceux qui ont la chance de ne pas avoir de problèmes physiques.

Alors, faites vous confiance, mettez vous au centre de votre vie. Libérez vous de cette saloperie pour enfin exploiter pleinement qui vous êtes.

Que le meilleur à tous :muscle:

13 « J'aime »

fort intéressant Brahim

Je pense que ma stratégie de DEFUME a été, et est encore assez proche de la tienne. Je partais de l’idée de « mieux m’aimer » de me respecter et même si c’est étrange à voir mon corps en le considérant presque comme une entité envers qui je devais faire preuve de reconnaissance pour tout ce qu’il m’a donné malgré ce que moi je lui ai fait subir. Je sais ça peut sembler étrange, néanmoins cela m’a aidé.
Ce respect passait bien évidemment par l’arrêt du tabac, mais aussi de lui offrir une alimentation plus saine, plus équilibrée et de meilleur qualité. Le sport avait l’avantage double de s’inscrire dans ce que je viens de décrire mais aussi de me motiver les premiers jours.
je partage donc pleinement ton approche sur ce que nous sommes capables d’accomplir et je suis persuadé que cette idée pourrait vraiment aider un grand nombre de tributains.
Amicalement

6 « J'aime »

Jeff, je ne trouve pas du tout cela étrange et pense que c’est une stratégie intelligente et efficace. En plus d’être une réalité. Notre corps de fumeur, comme tu le soulignes, a subi nos offenses régulières. Tout en essayant de réparer les dégâts que nous lui infligeons.

Nous ne savons pas de quoi l’avenir est fait nous concernant tous individuellement. Mais nous pouvons néanmoins décider de ne plus participer à ce saccage que nous lui faisons subir.

J’aime la gravité que certains mettent dans leur post. À mon sens, ils ont raison. Le tabac est un fléau qui détruit notre confiance en nous ( mal mineur au regard des autres qui suivent si nous nous arrêtons pas). Mais sans aller jusqu’à la maladie, il nous empêche d’exploiter notre potentiel totalement.

Pour finir, je prends un réel plaisir à te lire. Je ne suis revenu sur le forum que depuis 48 heures, mais j’ai pu apprécier la sérénité, la bienveillance et profondeur de certains de tes écrits.

Amicalement

3 « J'aime »

Tu as bien raison et félicitations pour ce magnifique parcours :clap::clap::clap:

1 « J'aime »

Bonjour,

Je m’ouvre au risque de paraître bizarre : j’en suis à 16 jours d’arrêt et comme déjà annoncé je ne souffre d’aucun manque jusqu’à présent. Mon partenaire fume à la maison et je supporte car je n’aime pas ses clopes.

Mais aujourd’hui il m’arrive un truc très bizarre : je manque de vitamines. Oui ça fait drôle de saliver devant des clémentines au magasin. Je sens que mon corps le réclame de la vitamine C. Je vous assure que je suis en manque. J’ai mangé une mandarine et ça m’a apaisée.
Dites-moi si je tourne maboule ou quoi ?
Je n’ai pas pu atteindre ma thérapeute (laser) et ça m’inquiète. Serait-il possible que ce soit le manque de clopes ?

3 « J'aime »

Je ne pense pas que ce soit la defume… mais une belle envie… et tu retrouves le goût aussi… hum une bonne mandarine bien juteuse c’est délicieux ça :grinning:

2 « J'aime »

Quel plaisir d’avoir ce témoignage, dans ces quelques lignes on sent bien tout le bonheur que tu as eu à récupérer ton corps avec cet esprit volontaire . Merci de ton témoignage .

2 « J'aime »

Merci pour ton témoignage sur la perte de poids.
Pour moi, par contre, c’est très difficile : je fais env 3h de cours collectifs de gym avec haltères par semaine depuis 5 mois, je fais attention à mon alimentation et depuis que j’ai arrêté, j’ai pris 3 kg.
Le sport ne m’a pas fait perdre 1 gramme ! J’ai tjs mon p… d’IMC à 33 (début de l’obésité).
Par moments, je désespère.
Enfin. Demain, j’ai un coach-nutrition de l’hôpital qui doit m’appeler pour me proposer un programme.
J’espère qu’enfin, quelque chose va fonctionner ; ce serait quand-même bête d’avoir un arrêt cardiaque à cause de la graisse installée !
Si tu as d’autres idées, je prends.
Bonne soirée.

1 « J'aime »

Bonjour,

Ok pour ta routine sportive. Mais tu ne m’as pas parlé de ton alimentation.

Comment manges tu en général ? Cuisines tu des produits frais fruits et légumes ou as tu une alimentation industrielle ?

En fonction de tes réponses, tu pourras améliorer des choses vraisemblablement

Oui, oui, à part les apéros, genre blanc-cassis (pas plus d’1 verre/jour, ou souvent, seulement le week-end,), j’ai une alimentation équilibrée, d’après un test que j’ai fait récemment (viandes maigres, poisson, oeufs, bircher, légumes, très peu de pain, de pâtes et de farineux, pas de fruits ou presque, pas de sucre, 1.5 l. d’eau plate/jour).

1 « J'aime »

Ok. Surprenant que tu ne perdes pas avec une alimentation de ce type.

C’est une bonne initiative de te rapprocher d’un professionnel de la diététique. Ils sont plus compétents que moi pour t’aider et peuvent aller au fond des choses en te faisant pratiquer des examens médicaux si nécessaire.

Pour en revenir au sport, essayes autant que faire se peut d’intégrer le cardio dans ta routine. Pas de la course à pied avec ton IMC actuel. Tu risques de te faire mal aux articulations. Je pense plus au vélo elliptique, rameur, vélo incliné… Tout type de cardio sans chocs dans un premier temps pour accompagner ta perte de poids. Tu peux commencer avec 1h par semaine et augmenter chaque semaine d’un quart d’heure. Tu verras après les premières difficultés tu ne pourras plus t’en passer :+1:.

Avant de te lancer, passes tout de même par la case médecin.

1 « J'aime »