Pris au piège... drogue et addiction, j'arrête de fumer aujourd'hui!

La clope, c’est un peu un truc anodin, on en vend partout, on connaît plein de gens qui fument et jusqu’à il n’y a pas si longtemps, on pouvait fumer à l’intérieur… Mais quand on arrête de fumer, on peut assez vite se rendre compte de la force qu’exerce ce produit sur nous… Ben ouais, ça fait chier mais c’est pas évident d’arrêter même quand on a toujours cru que si.

La clope est venue en nous, dans notre corps, dans notre cerveau, dans notre temps, dans nos habitudes, dans notre vie, alors quand on commence à lui dire « ciao, bye, bye » ben ça résonne dur et faux, ça crée un vide et une éternelle difficulté, celle de faire face à une vie sans notre petite drogue légale sur laquelle on avait appris à tout poser; nos frustrations, nos bonheurs, nos impatiences, notre énervement, notre relaxation, nos malheurs etc. Ben alors, il se passe quoi sans elle? ben d’abord, c’est très dur, le corps et le cerveau se sentent désemparés, comme si on leur avait pris quelque chose… Ben oui, on leur prend un truc et ils doivent s’y habituer. Heureusement, nos cellules sont flexibles et assez rapidement, on réécrit une chanson sans clope. La conviction et la certitude que cette histoire de clope n’est plus utile aidera chacun des pèlerins de ce voyage de la défume. Ne manquez jamais de courage ou de patience, après le sevrage, le corps va s’habituer, nous devons reprendre le goût à nos émotions, se réapprivoiser autrement. Sans soupape clope. Juste nous et nous.

Pur plaisir que de retrouver son souffle, son odeur naturelle, plus besoin de penser à l’addiction, la liberté. Dans le fond, c’est une liberté que l’on s’offre avec un sevrage. On casse nos chaînes. Alors allons-y tous ensemble, la tribu, c’est pour partager et s’entraider, car ici on a tous compris qu’arrêter de fumer, c’était pas seulement un truc individuel mais un truc de groupe, l’union fait la force…

Bon début de défume à tous les nouveaux et à tous les autres!

12 « J'aime »

Wahouuuu
C’est exactement sa @maryhoon. Tu as super bien résumé, merci pour ce super résumé. Oui, on doit se reconstruire sans clope, réapprendre à vivre en liberté. Plus en esclavage. Se réappropriée de chaque geste, chaque acte et chaque situation qui nous ont était volé par ces clopes, ces cendriers et ces briquets qui nous ont détruis trop longtemps la vie. Nous sommes tous maître de notre vie. Et tous ensemble, nous allons finir avec cette esclavage…

5 « J'aime »

Merci @maryhoon très bien écris et OUI OUI OUI à la LIBERTÉ croyez en vos capacités d’y arriver c’est dur parfois compliqué souvent insurmontable mais c’est tout à fait possible et tellement mieux
N’oubliez pas de venir vous sustenter au wagon resto @Épicéa nous à préparé un superbe buffet​:steam_locomotive::railway_car::railway_car::railway_car::railway_car::railway_car::no_smoking: :yum::yum::yum:
Belle journée à tous et toutes :melting_face::melting_face::melting_face:

6 « J'aime »

Bravo @maryhoon, c’est très bien résumé :clap::clap::clap:

3 « J'aime »

Bravo à toi et merci pour tes mots :pray:

2 « J'aime »