Sevrage revelateur

Bonjour

Ģwhsysgsu heufsud juzyfzhe

4 « J'aime »

Bonjour à toi @Soso67,

Bravo pour ton arrêt. Ce que tu décris est à mon sens juste.

Pendant des années, le tabac a servi de palliatif pour éviter d’affronter la vie en face. Le brouillard de fumée était tellement épais, que la vue y compris à courte distance était brouillée.

Le jour où tu arrêtes, tu prends enfin conscience que tu peux te faire confiance pour affronter les épreuves inéluctables qui jalonnent toute vie d’adulte responsable.

Je dis souvent qu’il ne s’agit que d’une étape pour essayer d’atteindre ce que tu souhaites être vraiment.

Alors bonne route à toi, le meilleur est devant :+1:

4 « J'aime »

Salut @Soso67 !
C’est exactement comme ça ! Pas au début bien sûr.
Mais quand on commence à sentir que la clope n’est plus un plaisir ou un moment de convivialité mais que ça devient un palliatif au stress, une habitude, un automatisme…
Hier, j’ai écouté une conférence très intéressante d’un chercheur qui s’intéresse plus particulièrement aux effets de la nicotine sur le cerveau. Il pense que cette addiction serait à l’origine de mauvaises décisions que nous pensons prendre en toute conscience … Tu peux l’écouter sur youtube. Il s’appelle Philippe Faure « les conduites addictives ». Il est chercheur au CNRS et a reçu un prix pour ses recherches. Ça m’intéresse beaucoup parce que j’ai vraiment l’intuition que le tabac a un impact aussi important sur le cerveau que sur le corps.
Encore une bonne raison de se désintoxiquer définitivement de ce poison.
Bienvenue dans le monde de la défume. Tu vas voir, c’est passionnant :relaxed:

2 « J'aime »

La défume, c’est tournée vers l’avenir :kissing_heart: qu’il faut l’envisager. Ce qui est passé… Pas la peine de le regretter, le comprendre, l’analyser, oui mais seulement pour le surmonter.
J’ai lu aussi quelque part que le taux de réussite le plus élevé pour l’arrêt du tabac comprends les personnes qui ont cumulé substituts nicotiniques et suivi par un tabacologue, un addictologue ou un psy… Je suis suivie par une tabacologue du 3989 infotabacservice et une addictologue de l’hôpital que j’ai vu une fois pour l’instant. Je n’imaginais pas que j’avais autant de choses à lui dire… À suivre.

2 « J'aime »

Ha oui, j’ai lu un truc là dessus mais je n’ai pas encore eu le temps de regarder ça de près.

Bonsoir. Oui carrément !!! La cigarette m’a permis d’accepter des choses inacceptables à plusieurs reprises … dans un nuage de fumée … j’ai d’ailleurs rechuté en août 2021 dans ce type de contexte. Ça faisait longtemps que ça ne m’étais pas arrivé. J’ai rechuté au lieu de dire stop fermement à quelqu’un. On fume on enfume sa pensée

2 « J'aime »

Félicitations pour ton arrêt :clap: :clap: :clap:
Insomnies… irritabilité… prendre du magnésium marin avec de la vitamine B6… des Fleurs de Bach rescue… et Valériane pour dormir…
Constipation… pruneaux etc…
Effectivement le tabac réglementait notre vie…

2 « J'aime »

Moi aussi, j’avais ce sentiment désagréable de ne plus être moi-même, quelqu’un de fragile et de vulnérable ! Rien à voir avec mon tempérament de base ! Je ne l’ai pas vu venir… Heureusement que j’ai conservé mes amis d’enfance et de jeunesse parce qu’ils me renvoient une image de moi que j’aime bien plus que l’espèce de loque que j’étais en train de devenir ces dernières années…
Je ne sais pas pourquoi, j’ai l’intuition que c’est la clope qui m’a transformée avec le temps. Comme si je n’étais plus aux commandes de ma vie. C’est difficile à expliquer… C’est pour cette raison que je m’intéresse de près à tout ce qui concerne le tabac, la nicotine et le cerveau…

2 « J'aime »

Salut @Soso67
Plus on avance et plus on apprécie de se reconnecter avec la personne que l’on est, que l’on voudrait devenir. Pour moi, c’est comme ça. Ça me coûte, ce n’est pas une petite promenade de santé. C’est un peu comme la course à pied. Je n’avais quasiment jamais couru de ma vie. J’ai commencé il y a un mois. 2 fois par semaine dans un club.
C’est vraiment difficile, il faut se forcer pour continuer, c’est du pas à pas et tu perçois à peine les progrès. Tu penses que tu ne vas jamais réussir à atteindre le moindre objectif un peu décent. Mais il faut continuer et chaque fois augmenter un peu la performance mais pas trop parce que tu risques de te blesser. Tu cours, tu marches, tu cours, tu marches… Et tu avances si lentement… Les progrès sont quasi imperceptibles. C’est presque décourageant. Mais J’aime bien m’accrocher à l’idée que SI ça va venir et que SI bientôt je vais courir 30 minutes sans m’arrêter. Dans trois mois me dit-on compte tenu de mon âge et du peu d’expérience… J’y vais ou je n’y vais pas ? C’est comme ne pas fumer, ne plus y penser, je tiendrai ou je ne tiendrai pas… Un jour de plus, une semaine, un mois, une année… L’école de la patience… Pour devenir meilleur petit à petit…
Bonne soirée ! Bravo :clap::clap::clap: je nous félicite. Arrêter de fumer est une des choses les plus difficiles que j’ai jamais entrepris. Toi aussi peut-être ? Pourtant je m’en suis lancé des défis dans la vie…

4 « J'aime »

Whouaou félicitations pour le sport

2 « J'aime »

Ça va venir @Soso67 . C’est incroyable ! Je ne m’attendais à une telle évolution, j’adore :heart::heart::heart:.
Je me disais bon j’arrête de fumer, c’est bon pour ma santé… C’est bien plus fort que ça ! :sweat_smile:Et le running, c’est pire… J’en bave et je ne progresse pas beaucoup :face_exhaling:

1 « J'aime »

Bravo a toi!

Apres la difficulte c l’envie

2 « J'aime »

C’est rigolo ! Ça me fait rire ! J’aime bien l’expression je me dispute avec tout le monde ! :rofl: Fais gaffe, garde-toi quelques amis tout de même.
Quelquefois, c’est bien de dire ce qu’on a sur le cœur mais quelquefois ça ne sert à rien. Enfin, ça peut soulager. Tu es en colère ? C’est peut-être la défume aussi qui agit sur l’humeur ? Ou alors tu as des comptes à régler.
Avant j’avais le sens de la répartie, ça aussi avec le temps je l’ai perdu pas mal. J’aimerais bien que ça me revienne. Mais avec l’âge on se calme aussi.
Je te trouve marrante et bien sympathique :slightly_smiling_face:

1 « J'aime »

tu as raison

2 « J'aime »

Tu te feras de nouveaux amis :sweat_smile:

1 « J'aime »

J espère !

1 « J'aime »

Moi aussi je me sens chiante et fatiguée :sleepy:

1 « J'aime »

Les amis ça va ça vient … si des personnes ne te correspondent plus et que tu as des choses à balancer alors balance. Tu te sentiras plus légère. J’ai largué le mec avec qui j’étais en même temps que la clope en 2020. Ils me faisaient du mal. J’ai tout dégagé :joy: ça m’a fait du bien. Seule mais libre. Comme le lion.
Après l’arrêt de la clope après des années à vivre dans le nuage c’est une période de vie particulière et les premières semaines sont déjà difficiles à comprendre pour la personne qui le vit (nous) alors pour les autres çà l’est encore plus vu que je ne sais pas pour toi mais moi ils s’en fouttaient de ce que je vivais, ils ne comprenaient pas.
Des fois on peut aussi s’isoler et mettre de la distance pour ne pas dire tout ce qu’on pense d’un coup :joy: un journal c’est bien aussi, le site aussi, on est entre nous, la même galère

1 « J'aime »

Bravo :confetti_ball: ta meilleure amie c’est toi

Un gars super qui fréquentait le site avait parlé d’un film « thank for smoking »
Ça peut nous aider aussi