Arrêt du tabac et rhumatisme

Salut tous et toutes,

Depuis mon arrêt (120 jours) j’ai commencé à ressentir des douleurs dans la nuque, les épaules, surtout la nuit, à telle point que ça me réveillait et que je n’arrivais plus à dormir sur les côtés. La journée aussi j’ai mal, mais beaucoup moins.
J’ai essayé plein de choses: changer de coussin, changer de matelas, changer de chaise de bureau, les huiles essentielles. ça m’a couté une blinde !
J’en ai parlé à mon médecin qui m’a fait faire des tests cardiaques (négatifs), de la physio, qui m’a filé des myorelaxants mais rien ne m’a aidé. Ma tabacologue à commencé à me parler de polymyalgies. J’en ai parlé à mon médecin qui m’a fait une prise de sang qui ne montrait rien de super concluant. J’ai essayé de la cortisone sur 1 semaine (bien sûr j’ai eu moins mal) mais là j’ai arrêté parce que je ne veux pas prendre ce médicament sans être sûre qu’il n’y a pas d’autre choix et sans comprendre vraiment ce qui m’arrive.

Bref…

J’ai déprimé en me disant que maintenant que j’avais arrêté de fumer, je devenais une femme malade! en moins bonne santé qu’avant!

Et puis j’ai lu quelques postes ou certains parlaient d’avoir eu des rhumatismes.
Est-ce que vous pourriez m’en parler ? Comment çA a commencé? Est-ce que c’est vraiment un truc en lien avec l’arrêt du tabac? Pourquoi ma tabacologue ne m’en a pas parlé? Combien de temps çA a duré ? Est-ce que ça a été passagé ou est-ce que c’est une maladie avec laquelle vous devez vivre maintenant ? qu’est-ce qui vous a aidé ?

Aujourd’hui ça va un peu mieux mais j’ai peur que les douleurs intenses ne reviennent. Ces dernières semaines, j’ai aussi réalisé et admis que peut-être, j’étais plus « tendue » que ce que je pensais…et du coup je me détends un peu :wink: :stuck_out_tongue:

Merci pour vos témoignages, ça va m’aider de vous lire.

4 « J'aime »

Moi j’ai eu des rhumatismes qui se sont installés pendant 3-4 mois… les vrais rhumatismes avec dérouillage pendant les 30 premières minutes au réveil plus dur…. J’ai vraiment eu l’impression que ça y est ça commençait pour moi. Puis ils se sont estompés … 3-4 mois.
Il y a autre chose aussi, je suis souvent assis en tailleur. Je n’y parvenais plus. Comme si les muscles ou les tendons avaient perdus de leur élasticité. ça a pris un an à ce que je réussisse à nouveau à m’asseoir en tailleur (sans entrainement, c’est passé tout seul). Je mets ça sur le compte d’une profonde tension de défume qu’on ne ressent pas, je ne me sentais pas tendu et pourtant…. Voilà…

3 « J'aime »

Le stress y est sans doute pour beaucoup dans toutes ces douleurs, @Crokelune
Perso, je n’ai pas connu cela :
J’étais trop occupée à trouver ce qui me relaxait bien mieux dans le moment présent. Tout est énergie disait Einstein ou Tesla. Ce dernier a eu la bonne idée de trouver le courant alternatif !
Félicite-toi pour ces 4 premiers mois et bonne continuation.

2 « J'aime »

oui… d’où que viennent ces douleurs me détendre est une nécessité.
Je vais garder la citation d’Einstein parce que Elon Musk, rien que d’y penser, il me crispe ! :joy:

Merci pour ta réponse

1 « J'aime »

Nikola Tesla était un ingénieur, inventeur américain d’origine serbe avant d’être une marque de voitures!!! :sweat_smile:

1 « J'aime »

Bonjour @Crokelune
Aïe aïe aïe tu dégustes.
J’ai l’impression que la piste des tensions n’est pas absurde. Parfois on n’en a pas conscience mais on est effectivement dans un état de stress énorme. Ça m’est arrivé avec un combo limite burn-out couplé avec une relation difficile : problèmes de mâchoires et poings qui se serraient tous seuls (:scream:), nuque bloquée etc etc. J’ai mis un bout de temps à reconnaître que ça venait du fait que j’étais une boule de nerfs contenus. Enfin, mon histoire n’est pas la tienne mais c’est juste pour témoigner que c’est possible.

Je prends magnésium b6, vitamine C et Euphytose deux comprimés par jour depuis le début : j’y croyais moyen moyen mais force est de reconnaître que ça fait effet.

Je t’envoie plein de pensées amicales et le souhait que ton corps te laisse du répit très bientôt. C’est très difficile et usant les douleurs.

2 « J'aime »

ah ^^ ok :joy::grin:

1 « J'aime »

Hello @Pachi

Nos histoires sont différentes mais je vois qu’il est possible d’être tendue et de ne pas en avoir pleinement conscience.
Il y a 4 mois, comme mon ex me le conseillait j’ai demandé à mon médecin de faire un point sur ma santé. J’avais parfois des douleurs thoraciques, je fume depuis l’âge de 16 ans bref… à 54 ans pourquoi pas faire une bon check up! Il m’a prescrit un scanner thoracique.
Le scanner était mauvais: emphysème et un nodule à vérifier. :sweat::open_mouth:J’ai flippé comme jamais (je suis infirmière alors je me voyais déjà mourir en étouffant).
Au final, pas de cancer (ouuufffff!) mais un emphysème bien présent même si je ne l’ai jamais ressenti… (un peu d’essouflement à l’effort soutenu mais finalement pas plus que mes amis (fumeurs pour la plupart et …c’est normal quand on fume)
J’ai décidé d’arrêter de fumer, clope et joint, parce que j’ai eu peur, que le pneumologue m’a montré les « trous » dans mes poumons et que je n’avais pas envie qu’on m’offre une bouteille d’oxygène pour la retraite!

Je crois que cette histoire m’a affectée + que ce que je pensais. J’ai accepté intellectuellement la situation mais pas tant que ça au niveau émotionnel. Sans joints, je n’ai plus de filtre face au monde.

Je suis du genre à assumer et serrer les dents…je crois que là j’ai exagéré dans le serrage de dent :yum:

Je vais travailler à me détendre et a accepter le monde et la situation dans mes émotions, pas seulement dans ma tête.

Merci pour ton témoignage :slight_smile:

3 « J'aime »

@Crokelune Si le musk te crispe… c’est donc que, par excès de logique, le chevrotain te tend… par ailleurs et de plus mais non des moindres, le cousin germain de Nicolas Tesla s’appellerait Vianney Tesoupaslà

… ok ok

1 « J'aime »

Je suis dans mon quatorzième jour et c’est très compliqué.depuis hier je suis courbaturé. Les 6 km que j’ai fait ont été un enfer. Mais je tiens et j’espère

3 « J'aime »

Je comprends bien comment tu souffres étant moi-même fibromyalgique…

Effectivement à l’arrêt de la clop cela s’est accentué. Je pense en raison de la prise de poids également mais comme tu dis, nous n’avons plus de filtre.

Le joins te détendais et maintenant tu prives ton corps de cela. Forcément en plus du manque de la clop, ça commence à faire beaucoup et ton corps te le fait savoir. Le truc est de ne pas tomber dans ce piège.

Pour moi, j’avais une petite dose d’antidépresseurs pour ma fibromyalgie. C’est le seul traitement qui aide un peu… à l’arrêt de la clop j’ai dû en changer en faveur d’un autre qui agit sur les douleurs. Ça a été bien mieux du coup, sans toutefois être débarrassée de ces tensions/douleurs.

La chaleur reste le meilleur relaxant immédiat. J’en ai passer des heures au milieu de la nuit dans ma baignoire. Puis j’ai acheté un coussin chauffant électrique. C’est le top du top. Puis le SPA fait énormément de bien .

Je pense que la meilleure façon de détendre notre corps est l’exercice physique. Il agit comme des massages sur toi. Il faut activer ta musculature avec des étirements plusieurs fois par jours et des exercices de mobilisation afin de ne pas te raidir…

Ces petites choses devraient déjà améliorer ta situation. Je reste malgré tout un caillou ambulant mais je souffre moins… c’est impressionnant parce que maintenant je peut dire que ma tension intérieure a totalement disparu depuis l’arrêt de la clop.

J’espère que tu trouveras ta vitesse de croisière et que tu iras vite mieux

:four_leaf_clover::sunny:

2 « J'aime »

Selon Bigard le saut à l’élastique sa détend

3 « J'aime »

j’suis sûre que selon lui péter un coup détend aussi :laughing: :joy:

3 « J'aime »

Je rebondis sur @Marc1 et @Pachi avec une autre expérience similaire pas en lien avec l’arrêt de la clope. Dans une phase de job où je sentais que je stressais « un peu », je me suis réveillée un jour et je ne pouvais plus me lever; une lombalgie fulgurante, aucun signe avant coureur, du jour au lendemain, les muscles du bas du dos si serrés qu’ils m’empêchaient de me lever sans douleurs. Et j’ai commencé ma journée en étant invalide, comme une grand-mère et avec beaucoup de douleurs. Il se trouve que sur ce job je devais beaucoup marcher et monter des escaliers, après quelques heures, tout était rentré dans l’ordre. En fait, je n’avais pas écouté mon stress mental et c’est comme si mon corps a pris le relais pour dire: hey cocotte, ça va pas le faire… Donc oui, il est très possible d’avoir d’incroyables tensions physiques quand on ignore nos tensions intérieures, le corps prend le dessus comme pour nous signaler quelque chose. J’ai réglé le physique par des séances de relaxation et le mental ben j’ai pas pigé tout de suite malheureusement et ce n’est que quand le projet s’est terminé que j’ai compris le problème…

3 « J'aime »

Arf! dur dur tes douleurs au point de prendre un bain la nuit :sweat:j’espère que ça va nettement mieux aujourd’hui avec ton nouveau traitement et l’absence de tension intérieur.
Je vais trouver ma vitesse de croisière, je m’en approche tous les jours un peu plus!

Je fais du yoga et je vais nager 1x/semaine.
J’essaye de faire les 5 rites tibétains 1x/ jour et ça m’aide beaucoup pour diminuer mes douleurs et me donner de l’énergie positive… c’est la régularité le plus dur pour moi mais … ça aussi ça s’améliore.

Le coussin chauffant je vais y penser, c’est vrai que le chaud aide un peu.

Merci pour ton témoignage et tes encouragements. Je te souhaite à toi aussi du courage et de loooongues périodes sans douleurs :pray::sun_with_face:

3 « J'aime »

@Crokelune 5 tibétains au top, mon grand-papa faisait quelque chose qui ressemblait, toute sa vie, tous les matins, à 85 ans il skiait encore et quand il était décédé il était en meilleure forme physique que certaines personnes de mon entourage bien plus jeunes… Puis quand je vois mes chats et tout ce qu’ils s’étirent, après chaque sieste, après chaque mouvement (manger, dormir, sortir etc…) ils me donnent à penser que ces petits mammifères agiles ont eux aussi bien compris comment entretenir les muscles et la mobilité…

3 « J'aime »

le musc j’adore …c’est le musk que je déteste …

Salutations à Mr Météoutépala!

ok ok…

1 « J'aime »

j’espère avoir la même forme aussi longtemps que l’a eu ton grand-papa!

Moi aussi j’ai connu des jeunes vieux …et de vieux pas si vieux …comme quoi… y’a pas de règle :wink:

3 « J'aime »

hello @Bertrando

14 jours c’est top! Tu penses que tes courbatures sont dues à l’arrêt ?
Tu as fait 6 km de quoi? de marche?

Tiens bon!

3 « J'aime »

14 jours c’est moi mais pas les courbatures ni les 6 km

2 « J'aime »