Jamais trop tard

IL N’Y A RIEN DE MIEUX QUE DE SE RECONSTRUIRE
et de reconstruire sa vie, peu importe son âge, peu importe le temps qu’il vous a fallu pour franchir cette étape, car s’il y a une bataille qui vaut vraiment la peine d’être menée, c’est celle-ci.
Se reconstruire après tant de revers et de chutes.
Après trop d’échecs et de mauvais virages.
Après trop d’années passées à être passifs et à se plaindre de votre vie sans vraiment rien y faire.
Il n’y a rien de mieux que de décider que vous avez encore votre mot à dire, vous avez toujours le choix, vous avez toujours une voix que vous pouvez utiliser pour changer votre vie dans une autre direction.
Il est facile de rester coincé dans la prison mentale dans laquelle vous vous êtes enfermé et il est plus facile de blâmer les circonstances, mais peu importe à quel point il semble impossible de sortir de cette prison, il y a toujours une issue, il y a toujours un chemin caché et parfois le la porte est grande ouverte devant vous mais vous avez juste trop peur de sortir car vous ne voulez plus faire face à des déceptions. Vous ne voulez plus souffrir.
Il n’y a rien de mieux que de réaliser que certaines choses se produisent comme des signes clairs de l’univers que vous devez faire quelque chose.
Que le chemin sur lequel vous vous trouvez est le bon pour vous.
Il n’y a rien de mieux que de se reconstruire car cela vous prépare à tous les défis à venir.
Il vous prépare au chagrin et à la perte.
Il vous prépare à tous les moments que vous craindriez normalement.
Il vous donne l’indépendance, la force, la résilience et la liberté et, en quelque sorte, ces outils vous aident à survivre à n’importe quoi dans la vie.
Sachant que vous pouvez compter sur vous-même, sachant que vous pouvez prendre soin de vous, sachant que vous avez la conscience de vous-même pour vous sortir de vos ténèbres ou de votre prison ou de vos doutes. Sachant qu’à tout moment vous pouvez choisir de quitter une situation ou une personne et tout ira bien.
Il n’y a rien de mieux que de se reconstruire, car une fois que vous décidez de le faire, ironiquement, tout se remet en place.
Tout se rachète.
Tout se corrige à nouveau, y compris votre cœur brisé et votre esprit.

5 « J'aime »

Je vous remercie pour ce message dont j’avais besoin … je me disais justement pour je continue à me traîner ce boulet pourquoi repousser à chaque moment j’en peux vraiment plus de rester dans cette prison j’aimerais tant a avoir ce déclic que certaine personne ont pourquoi ai-je cette envie d’arrêter mais que ça ne va pas plus loin… je continue hypnose et on verra bien je sens que c’est proche j’espère que vous allez bien …

3 « J'aime »

T’inquiète @Titix ça m’a pris un an avant de passer à l’acte, d’avoir le déclic ! J’y pensais, j’y pensais… Et pas moyen d’agir et le 28 juillet, je me suis dit, ok, c’est aujourd’hui. Depuis pas une clope ! Et je crois que je ne fumerai plus !

3 « J'aime »

Mais je suis tellement rassurée alors je suis belle est bien dans le processus je suis super contente :face_with_hand_over_mouth: merci @Sofy ! J’espère que tu vas bien ?

2 « J'aime »

Je te félicite vraiment d’avoir pris cette décision c’est là meilleures qu’il soit. Ça me fait beaucoup de bien la tribu…

2 « J'aime »

Aies confiance en toi Titix ! Ne T’inquiète pas, une fois la décision prise, le plus difficile est fait. Après il faut s’accrocher. :muscle: Je vais bien mais je ne suis pas encore stabilisée. Je n’ai pas beaucoup de soucis avec les envies de clopes. Ça se gère facilement. C’est plutôt l’humeur, des hauts et des bas, une sorte de fragilité, du stress, de la tristesse aussi parfois. le sommeil aussi est encore perturbé mais je m’efforce de faire ce qu’il faut pour maintenir le cap et pour aller bien. Je mange bien, je fais du sport, j’évite de ruminer, je fais des choses qui me font plaisir :slightly_smiling_face:.
Ce n’est pas facile tous les jours, mais j’ai beaucoup de satisfaction à tenir le coup et à mesurer les bénéfices sur ma santé. Je profite mieux de mon temps aussi et surtout je garde ma motivation intacte pour le moment. Bon pour les éconoclopes, ce n’est pas ouf parce que je fumais des roulées, à peu près 100 euros par mois. Mais je dépense quand même pour me faire plaisir :rofl:. Il faut que je fasse un peu attention :wink:.
Bon courage Titix, tout ça est tout de même mieux que continuer à fumer en sachant que ça peut nous tuer à court, moyen ou long terme ou nous provoquer des maladies horribles, longues et douloureuses comme le cancer… Et tout le reste…
À moi aussi, la tribu me fait beaucoup de bien.
Bonne journée :sparkles:

2 « J'aime »

Merci. C’est magnifique et réconfortant ce texte :two_hearts::star::two_hearts:

2 « J'aime »

Oui des fois c’est le déclic, le ras-le-bol mais d’autres fois on a pas assez de force, la peur est plus présente que la motivation, les ressources «manquent pour le faire comme ça alors il faut forcer la machine et c’est en cheminant qu’on chemine. Force et courage à toi. J’en suis malade mais je veux redevenir une non fumeuse et sortir de l’état dans lequel je me trouve. La clope réduit mes espoirs en cendres

2 « J'aime »

Woaw je n’avais pas vu ce message je suis sur le cul … je prends note et oui la confiance en soi n’est pas mon fort ça le sera une fois que ce cauchemar sera terminer je te trouve très réconfortante et tu fais parti d’un de mes exemple. Merci vraiment

2 « J'aime »

Bientôt c’est toi qui auras ce genre de paroles pour accueillir les nouveaux venus sur la tribu :kissing_heart:

1 « J'aime »

Eh oui et c’est vraiment triste d’en arriver à bout de force comme ça et de se dire que c’est l’effet de la nicotine dans le cerveau qui te fait toute cette peur c’est vraiment triste à croire remise en question et force mentale nous allons vraincre avec toutes aides déployée😻

1 « J'aime »

Une phrase qui mets le sourir a mes lèvre et la confiance dans mon cœur

2 « J'aime »

Et toi Kitoune comment tu vas ???

Moi ça va je diminue gentiment ma cosommation de tabac et je me prépare pour le 1er novembre, merci de demander de mes nouvelles

2 « J'aime »

Comment tu vas ? Moi je lutte. Une bonne crise de larmes m’a soulagée un peu. J’ai parlé avec une tabacologue ça m’a fait un bien fou ces qq minutes. Je pense que je pleurerai encore quand je me l’autoriserai.
Pudique et fière, je ne me confie jamais totalement. Personne à part les gens de la tribu ne sait à quel point j’ai peur pour ma santé et mon mental. Normalement je ne me répands pas. Mais ici c’est normalement un espace pour enfin je crois. Je ne veux pas avoir le cancer, je ne veux pas mourir dans d’atroces souffrances. Je veux être de nouveau celle que j’aimais : énergique et fraîche et ça c’est sans la clope que c’est possible. J’ai passé 14 mois à remplir des cendriers. Je me déteste d’avoir risqué ma vie comme ça et je ne sais même pas si je parviendrai à redevenir ce que je suis capable d’être mais je dois tout faire pour sinon vraiment ce sera la looose.
Tu sais je pense sincèrement que si on fume c’est justement qu’on a un problème de confiance en soi voire plus … sinon on se respecterai vraiment je crois qu’on ne paierait pas pour risquer sa vie. Désolée si ça déplaît à certains de lire ça. L’écrire est un peu dérangeant aussi. Beaucoup de confidences encore mais ça me fait du bien (c’est pour ça que je n’écris presque pas parce qu’après tu vois je me lâche vu qu’à l’étranger on peut tout dire enfin j’espère. Quand je suis venue chercher de l’aide ici en novembre 2020 il y avait beaucoup de réactions, là c’est bizarrement vide). En tout cas je serai là pour toi si tu veux et si tu aimes bien me lire ben tant mieux parce que ça me fait du bien d’écrire et te lire aussi la plaît.
Chaque clope pas fumée motive et renforce l’estime de soi. Je me sens moins minable quand j’ai gagné et n’ai pas fumé.
Bon j’ai fumé la chicha en soirée … mais je pense que c’est comme la vapoteuse (que je ne veux pas utiliser parce que ça ressemble trop à une clope) ça compense sur le chemin.
Et toi ?

1 « J'aime »

Bon courage :mending_heart:

Hey coucou, ça va ça va j’ai pas du tout réussi à arrêter … j’en peux plus c’est un vice compliquer j’ai ma pote qui est avec moi qui fume aussi donc c’est pas facile au moins je me donne l’autorisation qu’en terrasse Apéro … et dès que je suis dans la maison je me donne plus le droit. Par contre dès mon retour ça sera fini. C’est vraiment bien que tu as pu parler a un professionnel. Eh je pense tu as totalement raison que fumer est du à un problème de confiance on le prends pas mal … et oui c’est un espace pour ça pour discuter, se confier enfin c’est comme ça que je le prends. Je pense confie toi le plus possible et même si ça intéresse pas certaines d’autres lirons et ça pourrait servir pour d’autre personnes et je suis désolée j’ai pas beaucoup répondu ces dernier temps je passe de très belle vacances c’est très agréable j’espère que moralement ça va toi. Prends t’es superbe pastille guarana et essaie le kudzu moi je l’ai pas trouver en pharmacie sûrement car je suis en suisse je vais le commander je pense.

Coucou @Izzy

Tu parles de 2020, donc de l’« ancienne Tribu ». J’ai aussi commencé avec cette ancienne Tribu et il me semblait aussi que c’était plus réactif. J’ai encore et toujours un peu de peine à suivre le flux des discussions ici. Mais j’ai lu ton message et voulais juste te dire, oui c’est dur, oui, il y a des larmes, oui il y a de la difficulté mais continue à écrire ce que tu penses, ça fait du bien.
Certains ont plus besoin que d’autres de s’exprimer et rien que le fait de parler sur cette Tribu, ça fait du bien.
Accroche-toi. Je peux t’assurer que tu te sentiras beaucoup mieux dans quelques temps et surtout que tu retrouveras cette confiance en toi sans avoir besoin de la cigarette.

Bon courage et bonne route :wink:

3 « J'aime »

Bonnes vacances. Peut-être qu’à ton retour tu auras assez de ressources pour dire stop

Merci @Claude ça me fait du bien de lire ça. Tes mots sont les bons. Le bénéfice va venir. Pour le moment je n’ai que les désavantages…je souffre je ne dors pas la nuit ma bronchite est sur les bronches (mon docteur me l’avait dit alors je n’ai pas trop peur mais quand même … je pense à la BPCO vu que je ne sais pas trop ce que c’est du coup je flippe bref je suis mal à l’aise).
J’essaie de me souvenir du plaisir que je ressentais mais c’est dur parce que la clope diminue la valeur des bienfaits ressentis par la sensation de manque qui est très présente en ce moment … tu veux bien me raconter un peu ton parcours de défume ? Vu que c’est pas la foule et que je ne pas comment voir le parcours d’une personne ni même si c’est possible ça manque de témoignages pour moi.
Au plaisir de te lire enfin vous lire parce que tout témoignage et recommandations peuvent m’aider dans ces jours difficiles.

2 « J'aime »