Partage de plomb 🥵

Bonjour à tous, j’en suis à mon 156e jours sans fumer, aucun dérapage, par contre c’est super dur moralement. J’ai les patchs que le médecin m’a prescrit, et des gommes nicotine, mais ce n’est pas suffisant, ça fait quelques semaines que je sent une grosse lassitude, je n’aime plus ma vie, je suis à deux doigts de démissionner de mon travail, je suis triste, vide, comme si j’avais un cœur de pierre qui avait été broyé, plus rien ne m’intéresse, et surtout mon humeur est vraiment difficile à gérer. La moindre petite phrase me fait monter dans les tours, hier j’ai cassé un objet de rage parce que mon conjoint avait dit la phrase de travers, je n’arrive plus à gérer Mes émotions, je suis suivi par une Hypnothérapeutes et une energeticienne, je fais du yoga et j’essaye de prendre du temps pour moi, je sors, je vois des amis, mais au fond de moi tout est éteint, des fois je rêve de m’allumer une cigarette comme si ça allait m’aider à reprendre le goût à la vie, là je suis à deux doigts de craquer suite à une engueulade avec ma gamine. Help :cry:

5 « J'aime »

Bonjour @Cidjie68

Ton moral est dans le down suite au sevrage même après autant de jours… félicitations par ailleurs… le temps automnal est là… ca n’arrange rien…
Je serais toi je prendrais du magnésium marin avec de la vitamine B6 (moral stress fatigue etc) ca fait super du bien… et des fleurs de Bach rescue en spray… quand tu sens que tu montes dans les tours… 3-4 pschits dans la bouche… et tu inspire par le nez et expire par la bouche doucement…
Rien ne sert de tout casser etc…
Sinon va chez le médecin demandé un petit anti dépresseur… mais bon ca c’est un médoc…
Tu en as parlé a ton Hypno et énergétncienne?
Allumer une clope ne changera rien… peut être sur le moment mais pas après…
Aller aller reprends toi… respire et va au magasin bio ou chez le pharmacien…
Courage

3 « J'aime »

Hello @Cidjie68 , allumer une clope, puis 2 et 3 et 4 etc … ne va pas arranger les choses. Tu vas culpabiliser et rajouter un problème supplémentaire. Tu en es à 156 jours, c’est énorme, bravo, ne gâche pas tous les efforts que tu as faits avec une sale clope puante, délétère, néfaste.
Profite des derniers rayons de soleil, le soleil c’est un anti dépresseur naturel, va te promener un max tant qu’il fait encore beau, fais une petite cure de magné B6, prends soin de toi surtout. C’est pas rien d’arrêter de fumer, c’est pas une expérience anodine, on a aussi le droit de péter un plomb quand ça va pas ! Allez, courage et soleil ! :sunny: :four_leaf_clover:

5 « J'aime »

Hello @Cidjie68 félicitations déjà pour ces 156j ! Ne gâche pas tout maintenant … cette fameuse cigarette que tu as « envie » ne va rien arranger … comme dis @Titine elle te soulagera quelques secondes mais pas ensuite, et surtout elle va raviver ce manque encore plus fort… j’avais lu : il est plus facile de résister à la première cigarette que la seconde!
Et comme a dit @Chris77 va te promener , change toi les idées ,fais toi plaisir et récompense toi pour ces 156 j d’arrêt :clap:t3:

Sinon pour le reste je dirai en parler à ton Hypno…
courage ça va aller la tribu est là :+1:t3::pray:t3::four_leaf_clover:

3 « J'aime »

Je laisse les anciennes te donner des tuyaux car je suis toute jeune pour mon arrêt mais je suis de tout cœur avec toi :cry: tiens bon , j’espère que tu trouveras un échappatoire :relaxed::cherry_blossom:

3 « J'aime »

Je lit ce message avec quelques expériences, il ne faut pas lâcher et surtout pas craquer, écouter les conseils de TITINE !! craquer ne ferait que vous faire culpabiliser, allez courage restez dans le train , le voyage vaut le coup je vous assure . Bonne continuation

5 « J'aime »

Coucou @Mam27

Comment vas tu?
Biensur que ce voyage vaut le coup :slight_smile: :slight_smile:
:kissing_heart:

1 « J'aime »

bonjour @Cidjie68
je ne connais pas ton histoire donc c’est délicat et difficile d’essayer de te donner des conseils néanmoins, tu arrives à six mois sans tabac donc tu n’es plus sous influence de la nicotine et depuis très très longtemps… Il faut revoir ta DEFUME, te remettre à l’époque à laquelle tu avais trouvé cette force, ce courage et enfin cette motivation pour arrêter. Fais toi accompagner des gens qui t’aiment, ta famille tes proches des amies des collègues, ose leur demander leur aide pour ces moments difficiles que tu traverses. Une chose est certaine, cette phase pénible et sombre ne durera pas longtemps donc comme les premiers jours d’arrêts chaque jour est une victoire. Viens chaque jour sur le forum nous raconter ta victoire du jour nous serons là pour toi.
Amitiés

3 « J'aime »

Bonsoir @Cidjie68

Bravo pour tes 156 jours, c’est merveilleux.

Les phases de déprimes et de plus de goût à rien sont souvent liées à l’arrêt.

Même si tu es occupée il semble que plus rien ne te motive, il y a peut-être un tournant à entreprendre, à réfléchir et à mûrir. Changer quelque chose.

La cigarette ne résoudra pas le problème qui est certainement ailleurs que dans l’arrêt.

Les fleurs de Bach dont parle Titine et le magnésium marin sont des aides efficaces pour le moral et tenir.

Bon courage Ă  toi

4 « J'aime »

Coucou @frede

Comment vas tu?
Ou en es tu dans ta défume?
Bonne soirée

1 « J'aime »

Coucou @Cidjie68. Une petite baisse d’énergie après 6 beaux mois d’arrêt :muscle:ça peut arriver. Toute ton énergie est mobilisée pour lutter contre ton addiction au tabac. Comme le conseille @Titine une cure de magnésium marin associé à la vitamine B6 pourrait t’aider à mieux traverser cette période. Tu as fait un beau parcours. Sois fière de cela et continue. Ça vaut le coup. :smiling_face_with_three_hearts::kissing_heart::kissing_heart::kissing_heart:

2 « J'aime »

Bonjour @Titine

Et bien ça va pas mal. Je suis en vapoteuse sans nicotine depuis quelques mois.
Ça me convient et je ne pense plus à la cigarette.
Ce n’est pas la cigarette qui me manquait mais plus m’occuper les mains. C’est une alternative comme une autre. J’ai fumé tellement longtemps.
J’ai passé les deux ans depuis septembre. Je suis contente.
Le moral est bon et je suis bien sans.
Merci d’avoir pris de mes nouvelles.
Et toi comment vas tu? La santé, le travail ?
:smiling_face_with_three_hearts:

4 « J'aime »

Bonjour @frede
Bien la vapoteuse mais attention de ne pas toujours l’avoir à la main… tu devras un jour la laisser de côté :wink:
FĂ©licitations pour tes + de 2 ans :partying_face: :partying_face: :partying_face: :partying_face:
Je contente sui tu ailles bien…
Moi ben je fais aller… dur pour le moment avec le temps… le travail ca va bien maintenant je reste au chaud… au moins un point positif :slight_smile:
Bonne journée noclope :kissing_heart:

3 « J'aime »

Bonjour @Cidjie68,

Pas Ă©vident ce que tu traverses. NĂ©anmoins, nous y passons tous lors du sevrage.

Ça tient à beaucoup de facteurs. Certains futiles et d’autres plus profonds.

Premièrement, à mon sens, l’arrêt est souvent appréhendé comme une libération et une affirmation de soi. Il s’inscrit peu souvent dans une démarche globale d’amélioration de soi. En effet, lors du « lancement », tu es à bloc en termes de motivation et envie. Ces deux moteurs donnent l’impulsion nécessaire. De plus, une fois lancé, la fierté d’être en train de réussir quelque chose de grand, impulse également une énergie folle avec une ivresse des sommets galvanisante. Cette hauteur émotionnelle porte en elle une instabilité.

Une fois passée tout cette phase de lancement, tu reviens à une forme de normalité énergétique et ta vie habituelle reprend le dessus. Les problèmes relationnels ou autres qui étaient la avant l’arrêt reviennent de manière plus bruyante. Du moins, tu n’es plus aussi concentré sur une démarche positive qui alimente ton estime de toi. Mais retournes à une réalité qui est la tienne, avec notamment ses temps faibles.

Ce bruit peut être assourdissant si l’on y prête trop d’attention. C’est la que tu dois reprendre les motivations profondes de ton arrêt. Elles disent beaucoup de qui tu es. À titre d’exemple, certains voient dans l’arrêt la possibilité de profiter plus longtemps de leurs proches… Partant de là, de les gâter avec l’argent économisé… Toutes ces raisons témoignent d’une nature profondément généreuse.

Ne jamais considérer l’arrêt comme acquis permet également de développer de la discipline. J’insiste sur ce terme de discipline. Ce n’est pas contradictoire avec la motivation, mais quand cette dernière s’estompe ou s’effiloche, la discipline permet de garder le cap.

Une fois dit tout ça - j’esquisse un sourire en me disant que je ne sais vraiment pas faire court :joy: - aucune cigarette ne te permettra de te sentir mieux. Elle aura meme un effet contraire à ce que tu peux attendre. Elle détruira l’estime de toi que tu as patiemment construite depuis chaque minute que tu passes loin de ta dernière cigarette.

Restes au centre de ton projet ! Ne laisser aucune contrariété dévier ta course vers la vraie et unique personne que tu souhaites être.

Je te souhaites le meilleur :+1:

5 « J'aime »

Analyse frappée au coin du bons sens! Très vrai tout ça!

3 « J'aime »

Bien dit sage Brahim ! Merci de nous rappeler que l’euphorie des débuts nous aide seulement à percevoir le chemin d’une vie dont nous désirons ardemment redevenir l’acteur principal. Mais passée l’intensité du sevrage, les yeux grand ouverts et le cerveau en alerte désormais, nous reste de la défume une leçon de vie et de modestie qu’il faut continuer à appliquer chaque jour pour devenir ce que l’on désire devenir
Ça me fait penser à un très joli texte d’Antonio Machado : Caminante, no hay camino, el camino se hace al andar. // Marcheur, il n’y a pas de chemin, c’est en marchant qu’on fait le chemin.
Bref ! On n’a pas fini d’en baver @cidjie68 :grin::wink:. J’en suis seulement à la moitié de ton parcours et je sens comme la route est longue jusqu’à la sérénité. Mais vas-y, serre les dents ! Il y a des caps à passer, parfois, on a l’impression que le plus dur est passé mais ça revient de façon inattendue et ça repart !
J’espère bien arriver à 158 jours pour commencer, je penserai à toi. Et je continuerai comme tu vas continuer @Cidjie68 parce qu’on ne fait pas tout ça pour rien. :wink:
Bon courage à toi. Ça m’a redonné du courage aussi tes 158 jours.
Bonne soirée. Et merci @Brahim pour tes bonnes paroles.

6 « J'aime »

Tu peux peut-être prendre quelques jours de vacances seule? Dans un endroit paradisiaque ou un endroit où tu peux pratiquer des activités sympas ou juste glander ? Un arrêt maladie même ?
Attention au burn out … c’est préférable de faire le pas de côté avant de craquer.
La clope n’est pas la solution. Tu le sais.
Prends bien soin de toi :two_hearts:

1 « J'aime »