Aïe aïe aïe 😣

Bonsoir je me sent comme tous lâchez prise ce que je veux pas je panique :scream_cat:

Hello Theo

Je suis à 36j. Je suis en mode craquage tous les jours.
Comment fais tu pour tenir si bon depuis si longtemps ?
Je rêve que je fume !
J’envisage de reprendre, je cherche des solutions : si je fumais quelques taffs et que je m’arrêtais à nouveau.
Au secours, cela devient super dur. Je ne pense qu’à ça. A cette cigarette, à ma cigarette du soir, celle du plaisir.

Je me mets à manger tout ce qui passe par la main et c’est fou tout ce qu’il y a

Du coup, je me mets à me faire des smoothies mais ça ne fais que des smoothies plus tout ce que je mange.

Les collègues m’ont revu après 1mois en télétravail. 1ere question alors tu as repris la cigarette ?
2ème questions et tu as pris du poids ? Ça se voit.
Je crois que je vais surtout perdre des soit disant potes/collègues.

En plus je suis prise de crise de dépense. Je me dis vu que j’économise je peux payer tant. Mais en fait je me mets dans le rouge :rotating_light::rotating_light::rotating_light:

J’ai des palpitations. Je crise facilement, je suis sèche en communication et c’est mon travail :sweat_smile::sweat_smile::face_with_monocle::face_with_monocle:

Combien de temps ça va durer ? Parce que finalement vu que je ne fais pas d’économies que je souffre, mis à part les odeurs que nous récupérons. (Les mauvaises aussi, les défilés de parfums ou autres…) je remets en question de mon arrêt.

Mis à part le challenge la fierté de ma famille et de mes amis, perso je souffre trop.

Je suis crispée niveau nuque depuis 3semaines.
Et depuis samedi je rêve d’une cigarette.

Si le paradis existe : je voudrais que ce soit un paquet un Briquet des feuille et mon matos.
J’en suis arrivée a écrire ça !
Au secours mon esprit me quitte :scream::scream::scream:

1 « J'aime »

Pas mal ton texte @Amelita

Ça m’a couper net mon envie

4 « J'aime »

Heureuse de t’avoir aidé @Theo94
Entre temps j’ai failli acheter un trotteur en bois pour la fille d’une copine.
Le pire c’est qu’elle habite à Biarritz.
J’étais en train de négocier les frais d’envoie.

J’envisage meme de bloquer ma CB
Surtout, j’ai l’impression de fatiguer mon entourage, en leur disant que c’est dur aujourd’hui, bizarrement ils se mettent à parler météo :face_with_monocle::face_with_monocle::face_with_monocle: heuje commence déjà à les saouler :scream::scream::scream:

Le soutient existe mais il est de courte durée, ensuite c’est de l’ordre du normal.
Limite je vois dans leur regard : ça va Amel tu vas pas commencer, on sait que tu as arrêter de fumer ? Et alors tu ne seras pas la première en revanche tu es la dernière de la famille :exploding_head::face_with_symbols_over_mouth::exploding_head:

Allez, Je vais finir la tarte aux champignons et je n’ai pas faim !!!

1 « J'aime »

Miam :yum: la tarte

1 « J'aime »

Je vais te faire rire : je suis aller à l’opéra bastille samedi. 500 euros de dépenses, entre les billets, taxis , resto et apéro.
Je m’installe et là le siège est trop petit.
J’ai grossi. J’avais déjà pris du poids mais là. Je réalise.
J’ai passé 2h30 assise biais.
Je réfléchie et je me dis si ça continue je vais devoir payer 2 places pour voyager en avion.

La prise de poids me fait même pas peur. Juste je constate
Que pour l’instant l’arrêt n’a que des inconvénients.

J’ai dépensé toutes mes économies, je prends du poids et perds des potes….

Tout ça pour 2 jour de vie gagner en 36 j :weary::weary::weary:

1 « J'aime »

Et hop finie la tarte, je n’ai même pas pris le temps de la déguster.
J’ai mis plus de temps pour la faire que de temps pour la manger :sweat_smile:

1 « J'aime »

Bjr @Amelita . Tt d’abord bravo pour tes 36 jours . Il y a certains chemins de défume qui amènent plus de souffrance que d’autre. Nous abandonnons une vie pour une autre et bien qu’au départ nous sommes fort(e)s d’arguments contre la vilaine avec le temps notre cerveau va minimiser les choses et ns faire douter des bienfaits de cette défume.
Pour sûre l’arrêt ne peut être que bénéfique pour notre santé.
Essaie de te remémorer pourquoi ton arrêt …s’il y a 36 jours tu as eu envie de dire stop,c’est que cette vie avec elle n’était pas top.
Tout plein de courage à toi. Crois en toi ,tire de la volonté ici au travers les paroles des tributains.Tu peux aussi appeler tabac info service (39 89) qui pourront t’apporter un soutien supplémentaire…
Nous sommes dans le vrai en arrêtant,persévérons

5 « J'aime »

Bonjour Amelita
Allez ! On ne flanche pas, on s’accroche.
Moi aussi j’ai tendance à grignoter, mais je prend sur moi quand même car j’ai déjà pas mal de kilos a perdre, je ne veux pas m’en rajouter trop. Je me suis acheté des fruits et je bois de l’eau.
Mais niveau clopes je ne flanche pas, mon mari fume mais je ne suis pas tentée, il faut tenir la barre, courage !!!

2 « J'aime »

Hello la tribu,

Merci pour vos messages.
J’ai très mal dormi. Je cauchemarde que je refume et que je m’en veux.
Je suis crispée de partout. Je souffre de la nuque.

Mais comme vous le dites : il n’y aura qu’un seul vainqueur et ce sera moi !
Merci pour vos messages.
Merci d’être là, cela n’empêche pas l’envie d’exister mais ça me permet de résister. :+1:t4::+1:t4::+1:t4::pray::pray::pray::hibiscus::hibiscus::hibiscus:

Niveau régime : je vais devoir m’y mettre.

3 « J'aime »

Bonjour Amelita,

Pour moi aussi c’est dur…27 jours ! Et cette nuit, pour la 1ere fois, j’ai rêvé que j’avais racheté des clopes, fumé en cachette ( à 50ans :joy:) et que j’avais beaucoup culpabilisé ! Mon cerveau et mon inconscient me jouent des tours !!! Mais au réveil, j’étais soulagée, ce n’était qu’un rêve !!!
Moi aussi, j’ai envie de grignoter…j’essaie de ne pas craquer parce que déjà des kilos à perdre…Alors j’ai une ribambelle de chewing gum et bonbons à la menthe sans sucre sous la main…il faut positiver…j’ai l’haleine super fraiche :wink:
Moi aussi, je me dis encore que j’étais plus heureuse avant…MAIS je me dis aussi que ça finira par passer, que mon cerveau n’est pas encore déconditionné…alors j’essaie juste de ne pas trop me mettre la pression…un jour après l’autre…
Et pour ton mal à la nuque…plutôt que de compenser en dépensant à tort et à travers…fais toi plaisir et fais toi du bien…un bon massage ça te dis pas ? ça atténuera tes douleurs et tes tensions…
En tout cas, accroches toi aux raisons qui t’ont donné envie d’arrêter … Bon courage !!!

1 « J'aime »

@tous mes motivations qui ont que j’ai arrêter de fumer : marre de dépendre d’industriel d’un tabac.
Pendant le confinement, j’avais réalisé que la seule chose qui me faisait sortir c’était mes cigarettes.
J’avais tellement de courses d’avance, 2 congélateurs, tellement organisée avec les livraisons que seules les cigarettes me faisaient sortir.
Alors un jour voire à l’issu d’une longue réflexion j’ai compris que j’étais simplement une toxicomane.

Le mot était dur à entendre. Mais oui, j’étais une toxico. Une femme capable de restée enfermée des semaines durant mais qui ne sortait que pour avoir sa dose !

Alors, je me suis sentie sale. Ne jamais être dépendante de qui ou quoique ce soit. C’est ma devise.

Aujourd’hui, je souffre mais je sais que je ne craquerai pas. Je me le dois et a ma famille aussi. Je vous le dois parce que vous me soutenez.
Aussi, l’envie est l’élément forte.
Alors j’ai craqué, j’ai acheté aujourd’hui une e-cigarette 0 Nicotine jetable.
Des bonbons à la sève des pins de la Vosgienne et je reste éloignée du frigo… quoiqu’en y pensant, j’y ferai bien un dernier tour.

Je suis allé voir mon médecin cet aprem, après ce que j’ai vécu (une expérience imminente de la mort avec une infection des poumons et une embolie pulmonaire) il est tellement fier de moi qu’il a checker avec moi et m’a félicité.

Alors oui je résiste, je garde le cap, je reste motivée mais qu’est ce que c’est dur.

Les 1ers jours j’étais toute fraîche en me disant trop simple j’arrête de fumer.
Aujourd’hui, je rêve que je fume et me réveille en transpirant et en étant rassurée : ce n’est qu’un rêve.

Quel p…. de rêve !
Il est 1h35 toujours éveillée, je cherche un dormir mais le sommeil ne vient pas je pense toujours à la vilaine :woman_supervillain:

3 « J'aime »

Hello @Amelita :slight_smile:

Ah ce cerveau qui nous joue des tours même la nuit :frowning:

Eh oui c’est toi la cheffe et c’est toi qui gagne :slight_smile: :slight_smile:

Pour le régime… les beaux jours arrivent…

Bonne journée noclope :muscle:t4: :muscle:t4: :kissing_heart:

2 « J'aime »

Bonsoir Amelita,
Je lis attentivement ton message et me demande quelle aide on pourrait t’apporter… Mais je crois que tu as trouvé ta motivation puisque tu l’écris si bien : « je me le dois » ! Effectivement tu mérites de prendre soin de toi et tous tes efforts que tu as réalisés ces dernières semaines prouvent que tu es sur le bon chemin. Pour le grignotage, perso je suis allée voir une nutritionniste pour m’aider à bien manger. Pas de régime : apprendre à bien manger. Faire en sorte d’avoir tout ce que le corps a besoin pour éviter d’avoir faim et également pour éviter les grignotages. Cela s’accompagne aussi de plaisir «dérapage» :innocent:, comme me l’a expliqué la nutritionniste. Courage et force à toi, tu as pris le bon chemin.

3 « J'aime »

Bravo pour cette prise en charge personnelle que tu mets en place. Tu vas y arriver et j’espère a ne plus rêver de cette clope. Tu ne lâcheras pas et ça tu peux être fière !
Quand tu te réveilles et que tu as du mal à te rendormir, prends un livre, fais de la respiration, médite…
En tout cas, je nous souhaite à tous beaucoup de courage et de vaincre cette guerre contre cette addiction ! On va gagner tous ensemble :star_struck:

1 « J'aime »

Merci pour vos messages.
Comme tu le dis je me le dois aussi je ne m’attendais pas à autant d’inconvénients en plus arrêtant.
Je pensais pouvoir être mieux oxygénée, ne ressentir que des points positifs passes le 30j.
Que neni !
Pour la nutritionniste, tu as raison, mon médecin m’a recommandé à un de ses collègues.
A voir.

Pour l’instant, je ne lâche pas ma bouteille d’eau.

:pray::hibiscus::woman_fairy:

1 « J'aime »

@Vroni je te félicite aussi pour ton arrêt et je sens que tu rencontres aussi des insomnies.
Perso c’est plus terrible : je suis capable de me réveiller, manger et m’endormir aussitôt.
Limite de la boulimie nocturne.

De fait, c’est plus difficile à contrôler.
Courage à tous et merci pour vos messages.
Aujourd’hui, j’ai mal au ventre alors je pense moins à la vilaine. Quoique je pense que je pense moins à elle. :rofl::rofl::rofl:

Courage ne fuyons pas. :+1:t4::+1:t4::+1:t4:

2 « J'aime »

Bsr @Amelita . Moi aussi ça fait une bonne quinzaine que je me réveille la nuit en ayant faim d’un pti quelque chose, je mange,brossage de dents et je termine ma nuit…pourtant depuis ma défume je mange bcp mieux qu’avant je ne saute plus de repas ,plus de grignotage en journée…je pense que ça va passer

1 « J'aime »

Bonsoir @Amelita , @Azerty
Moi aussi je rencontre des difficultés depuis quelques jours…après plus de 3 mois de défume à surveiller mes envies de fumer et de manger comme le lait sur le feu. J’ai eu envie de me lâcher!!! Faire la fête, boire, fumer et manger sans me restreindre! Fatiguée de toujours être sur le mode " self contrôle". J’ai crû que je pouvais au bout de 3 mois d’efforts soutenus ,m’autoriser à me lâcher au point de racheter du tabac…
Et samedi, j’ai craqué :slightly_frowning_face:. Je suis sortie, j’ai fait l’erreur de racheter du tabac pour la soirée en me disant que j’allais gérer…(n’importe quoi!!!) J’étais sous tension, prête à exploser :hot_face:. J’ai bu quelques bières et j’ai fumé plusieurs clopes dans la soirée, et effectivement j’ai passé une super soirée, que je paie cher aujourd’hui… :roll_eyes:.
Je suis donc rentrée au petit matin par les routes à 4 grammes comme on dit par chez moi, avec mon paquet de tabac dans la poche. En arrivant chez moi, je me suis dit que j’allais le mettre dans mon garage et que je n’y toucherai pas jusqu’à ma prochaine sortie festive…Du grand n’importe quoi!!! J’ai fait entrer le loup dans la bergerie, et bien sûr les jours qui ont suivi je n’ai pas pu m’empêcher d’en fumer " juste une le soir"…jusqu’à ce soir où j’en ai fumé plusieurs d’affilée et où j’ai compris que je ne gérais plus rien du tout et que j’étais à nouveau rentrée dans le cercle vicieux… :cry:.
Et ce n’est pas ce que je veux!
Alors voilà, je viens de jeter ce qu’il me restait de tabac, (je viens de foutre le loup hors de la bergerie: je ne suis pas de taille à cohabiter avec le loup) et je reprends le combat, pas fière de moi évidemment… :grimacing:, mais il est hors de question que je m’avoue vaincue. Hors de question que je lâche l’objectif! Hors de question que je me mente à moi même, ou à qui que ce soit! Hors de question que j’abandonne les bienfaits évidents que j’ai vécu ces trois derniers mois! Hors de question que je me maltraite! Hors de question que je reprenne cette sale vie de fumeuse!
Demain quand je rentrerai du boulot , je n’aurais pas à me torturer l’esprit en essayant de résister à la tentation du tabac à portée de main puisqu’il n’y aura rien à fumer. Je n’aurai qu’à affronter les conséquences de cette énorme gamelle. Ce soir, en jetant ce maudit tabac, j’ai retrouvé de la cohérence, et je me sens soulagée de remonter dans le train avec vous ! Le piège était déjà en train de se refermer sur moi et j’ai paniqué à l’idée de perdre mon chemin de liberté.
Je viens de prendre une bonne leçon. Il m’aura fallu 5 jours pour prendre conscience de la grâvité de mon erreur.
Je ne sais pas ce que me réserve demain…je crains d’être revenue à la case départ ( hormis l’expérience positive de ces trois mois de défume)
Tant pis pour moi. J’assume.
Peut être fallait il que cela arrive pour que je comprenne…?
Je n’ai qu’une hâte: me sentir à nouveau fière de moi, me sentir à nouveau dans la peau d’une non fumeuse, me sentir à nouveau libre, ce que j’ai perdu en quelques jours à peine.
Je serre les dents et je reprends ma route vers la liberté
Puisse mon erreur servir à d’autres…

9 « J'aime »

Hello @Minederien
Je te félicite pour tes 3 mois defume. 3 mois noclope.
Tu as repris aussi tu as su que tu avais fait une erreur. Tu as du jeter le vilain paquet pour continuer à arrêter. Alors garde en tête que tu es fière parce que comme tu l’écrit tu ne te ment pas.
Le corps c’est la plus grand mémoire. Le cerveau peut oublier mais pas le corps. Redonne lui une toxine 20 ans après l’arrêt, le corps s’en souviendra et reviendra comme au premier jour encore plus vicieux.

Je comprends ce que tu ressent faire la fête être entourée de ses amis mais garde en tête : nous ne sommes pas plus belles ou plus cools une clope à la main.
Tu peux faire la fête sans la vilaine.
Tu as craqué, je crains le moment où cela va m’arriver mais cela ne veut pas dire que tu n’arrête pas de fumer. Tu as eu un écart.
Tout se corrige et tu le sais puisque tu as jeter le paquet et que tu reviens dans La Tribu.

PS : j’ai rêvé que je fumais, je m’en voulais et @Titine et @Minederien toi même, étiez là à me rassurer.

Courage, garde le cap et souviens toi pourquoi tu voulais t’arrêter de fumer.
Donne toi un objectif avec les économies que tu pourrais te faire :woman_fairy::woman_fairy::woman_fairy::hibiscus::hibiscus::hibiscus:

1 « J'aime »