Arrêt reprise

Bonjour, honte.avoir repris…. Aujourd’hui je sais que la chimiothérapie m’a irradié le poumon moyen. J.ai un deal avec mon nouveau médecin traitant qui m.a fait ordonnance patch ,gomme je le revois le 27 pour la suite du traitement. Mon mari me dit qd on est fumeur on peut pas arrêter c.est comme la drogue …. Une façon. De m.encourager ….

6 « J'aime »

Hello @Copin , je suis désolé que sa soit si dur pour toi. Remontes dans le train… chaque jour sans clope est une victoire en soi. Courage. De tout coeur avec toi :dizzy: :muscle:t2:

Les rechutes font partie du chemin…

3 « J'aime »

Comme le dit @Marc1

Déjà d’y penser c’est un grand pas … il faut y croire et prendre l’échec comme un nouveau tremplin sur un nouvel essai…

Tout arrive à point pour qui sait attendre …

Déjà le médecin y croit c’est un signe !

:four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover::four_leaf_clover:

2 « J'aime »

Salut copin

Les substituts sont de fausses solutions qui te font continuer le cercle vicieux de la nicotine et te garde dans une profonde dépendance

Si tu veux vraiment arrêter de fumer tu dois tuer la partie mental de toi qui contrôle ces envies

Je te conseil un livre d’allan care : la méthode simple pour arrêter de fumer

Voilà un livre qui te feras réellement sortir de ton illusions et plus facilement que tu ne peux l’imaginer

3 « J'aime »

Malheureusement, ton mari n’a pas tort, c’est une drogue et pas facile de vouloir arrêter car c’est elle qui peut nous contrôler. Mais, il est également possible de prendre le pas là-dessus, alors soit certaine que tu peux y arriver aussi.

Quelques pistes qui peuvent te convenir:

-le livre « la méthode simple pour arrêter de fumer » Allen Carr, version illustrée
-La thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Un des trucs, c’est d’être convaincue que tu veux arrêter, tu ne peux donc pas te leurrer, une conviction profonde peut t’accompagner sereinement dans ce difficile palier de l’arrêt de la cigarette. Il faut choisir consciemment de lui dire au revoir, consciemment versus cela ne doit pas être un choix par défaut mais parce que tu souhaites profondément arrêter. Tu peux essayer d’imaginer ta vie sans elle et accepter cette absence. Tu vas alors commencer un « deuil » et cela te donnera tout le courage nécessaire pour y arriver. Changer notre perception de la clope est un outil puissant, chez certain cela arrive de manière directe et presque inconsciente et pour d’autres comme moi, il a fallu « travailler » cet aspect. Arrêter de fumer, c’est comme se jeter dans le vide et ce n’est que quand on accepte de sauter dans le vide que cela peut se produire. Et après le vide, il y a le plein, le plein de liberté retrouvée… Continue d’écrire et de venir par ici pour échanger, nos sommes otus capables d’arrêter de fumer, il faut « juste » trouver le bon truc pour toi… :heart:

4 « J'aime »

C’est difficile de laisser dire que les substituts sont de fausses solutions qui entraînent une dépendance.

Justement pas . Les substituts apportent la solution de palier au manque durant quelques semaines afin que le mental puisse faire son chemin sans trop de difficulté.

Après un certain nombre d’années à fumer nous ne sommes pas à 3 mois près pour se sevrer de la nicotine… 3 mois en schéma dégressif et stop !

Si cela aide un gros fumeur à arrêter de fumer et c’est mon cas, alors non les substituts ne sont ni inutiles et n’entraînent pas la même dépendance qu’une cigarette…

Il y a des professionnels comme des pneumologues des cardiologues qui prescrivent des substituts pour aider à sortir de l’addiction à la cigarette afin de stopper une maladie grave débutante …

Ces substituts sont recommandés par des tabacologues . On ne peut décemment pas laisser dire que ce sont de fausses solutions…
pour ma part, il m’ont permis de sortir de la nicotine en 8 semaines !

2 « J'aime »

Pas de honte à avoir @Copin.
Craquer ça peut arriver à tout le monde.
L’essentiel est de repartir dans l’arrêt.
Et comme je comprends, en regard de ta santé c’est quasi obligatoire d’arrêter pour toi.

Sois juste convaincue que même s’il y a des moments difficiles, tu peux y arriver.

Ton mari a raison en disant que c’est une drogue, mais il se trompe en disant que tu ne pourras pas arrêter ! Prouves lui que c’est possible :+1::+1:

Il fume ton mari ?

Courage à toi @Copin :muscle::muscle::muscle:
Tu es plus forte que cette clope.

:green_heart::rose:

4 « J'aime »

Le problème avec les substituts c’est que tu ne guérit pas le problème qu’est la nicotine et tu continue encore et toujours à le faire pérenniser dans ton corps

C’est comme dire à un alcoolique on va te donner un verre le matin , un le midi et un le soir et tu verras dans 6 mois tu ne seras plus alcoolique

On peux faire la même chose avec un heroinomane , tiens on te réduit ta dose de craque , tu va voir ça va te guérir …

Tout ça est faux et si on prend des substituts pour remplacer le geste ça n’a aucun sens , c’est comme sucer son pouce , du temps que l’on croit en avoir besoin on continue
Jusqu’à ce que l’on se rende compte que ça n’avait aucun sens de le faire avant et qu’il n’y avait même pas de plaisir

On nous ment depuis trop longtemps avec tout ça et c’est bien roder pour que tu rester coincer dedans

Donc non stop la nicotine dans le corps , c’est ça la cause du problème :man_shrugging:

2 « J'aime »

3 mois d’aide….
Rien à voir …
Les médecins et les tabacologues savent ce qu’ils font et ce qu’ils conseillent …

J’ai stoppé 40 ans de cigarettes avec 8 semaines de substitut… je n’ai plus l’ombre de nicotine dans mon corps … il me reste la crasse de la fumée dans les poumons ça oui mais plus de nicotine…

La seule chose c’est que chacun fait comme il le sent et comme il l’entend…

Mais les substituts et la tribu ça marche vraiment bien

3 « J'aime »

Je suis tout à fait d’accord avec vous @Bababou et @Dom il y a pourtant un paramètre qu’il faut prendre en compte, même si nous sommes tous des mammifères de la même espèce, nous n’avons pas les mêmes expériences de vie. Allen Carr m’a fait arrêter une première fois et d’autres personnes que je connais ont lu le livre et il n’y a pas eu d’impact. Mystère et boule de gomme mais la défume est intimement liée à nos perceptions de la vie, du monde qui nous entoure et de la relation qu’on a construite avec la clope et c’est pourquoi il y a des méthodes miracles qui fonctionnent sur certain et pas sur d’autre. La culture du substitut correspond bien à ce qui se vit actuellement et la manière dont se perçoivent les êtres humains dans une région géographique donnée. Abreuvés à l’idée que le substitut est utile, il risque bien de l’être. Même si Allen Carr a su détecter la source du problème qui se niche probablement pour la plus part d’entre nous dans l’inconscient voir même l’inconscient collectif, force est de constater que le plus important est de connaître ce livre et de laisser faire les choses mais si il ne « fonctionne » pas, chercher un autre moyen est tout naturel. Il y a des gens qui arrêtent de fumer sans Allen Carr, d’autres avec, certains avec des substituts dont ils se débarrassent naturellement après quelques semaines, l’important c’est de savoir ce qui existe et de partager ses propres expériences au plus grand nombre afin que chacun trouve sa voie…Nos croyances ont une force insoupçonnées et nous sommes pour la plupart du temps victimes de l’effet placebo qu’il soit dans le bon ou le mauvais sens, que cela soit grâce à la « volonté », Allen Carr ou bien avec des patchs ou des nicorettes… On contrôle bien moins de choses que ce que l’on croit mais croire permet de contrôler bien des choses…

3 « J'aime »

Justement!
C’est donc pour cela qu’on ne peut pas dire qu’une façon ou une autre est une mauvaise idée.

La seule bonne idée est d’essayer :blush:

2 « J'aime »

Bonsoir @copin. Tout d abord je te trouve tres courageuse de venir nous partager ce que tu ressens car parler de sa honte n est pas facile. J ai chercher ce que pouvait signifier ce sentiment de honte et voilace que j ai trouvé :
" C’est quoi le sentiment de honte ?

Nous éprouvons de la honte quand nous ressentons la douloureuse sensation de ne pas être à la hauteur ou bien d’être imparfait ou indigne"

Quand je lis tes messages tu peux te redresser et etre digne de toi car ce que tu afrontes avac tes traitements necessite de puiser dans tes forces interieures. Alors certe tu n es pas parfaite mais c est la definition de l etre humain. On a tous des imperfections.
Alors je suis persuadé que tu trouveras ta propre methode (gomme, patch, livre, hypnos, meditation …) qui t aidera a raccrocher le wagon car j ai hate de te voir remonter dans notre :steam_locomotive::mountain_railway::mountain_railway::mountain_railway::mountain_railway::mountain_railway::mountain_railway::no_smoking:

4 « J'aime »

Non il ne fume pas.

2 « J'aime »

Merci pour vos encouragements. Effectivement je vais lui prouver qu.il se trompe. La seule chose que je peux ajouter c.est que je sais en partie pourquoi je fume.: besoin de décompresser, ennui, gestion de mon émotivité. Je passe a l.action demain et la j.arrête pas une semaine.

5 « J'aime »

On sera tous avec toi dès demain @Copin !!

Tu vas y arriver…pour toujours !

Ce soir tu mets à la poubelle le solde de clope (tu les noies d’abord) et si tu t’ennuies tu viens ici sur la tribu lire et écrire.

:green_heart::rose:

3 « J'aime »

Puis des fois in trouve des raisons de fumer simplement parce qu’on a oublié qu’il n’y en avait pas vraiment…Je décompresse mieux depuis que j’ai arrêté de fumer… Et l’émotivité, alors ça, c’est toute une histoire mais c’est sûr que la clope est une suspension efficace mais pourtant après coup, je me rends compte que c’est plus cool de gérer l’émotion par la présence, comme si la clope me faisait fuir mes émotions…Bravo pour demain et déjà maintenant, ça va le faire!!!

4 « J'aime »

Merci pour ton soutien

1 « J'aime »

Alors @Copin … comment sa se passe aujourd’hui ?

Bonjour @Copin ,

Navrée de votre message et surtout désolée du manque de soutien de la part de votre mari :sleepy:
J’imagine que ça m’en doit pas être facile, d’autant plus avec une chimio :pleading_face: n’avez-vous pas demandé à votre médecin de vous prescrire un médicament afin de stopper l’envie ? Même si c’est difficile tout les jours accrochez-vous d’abord pour vous et ensuite pour les personnes qui vous entourent, bien à vous. Et bon week-end.

2 « J'aime »

Force et courage @Copin pour vaincre ce fléau ! C’est important de comprendre le pour quoi on fume et ce qu’il est indispensable de préserver. On a tous au moins 2 ou 3 bonnes raisons qu’il faut honnorer en mettant en place de meilleures habitudes. Je te souhaite de trouver l’appui nécessaire. Fais toi confiance et puise dans ce qui te détend mille fois mieux que les poisons inhalés !

1 « J'aime »